Lundi 9 novembreRAMON PIPIN

19h30
28€

Ouvertures des portes à 19h30, début des concerts à 20h.

RAMON PIPIN
Ramon Pipin : 2 groupes mythiques, Au Bonheur des Dames et Odeurs, des compagnons de route illustres (Renaud, Coluche, Desproges, de Caunes, Baffie….), une vingtaine d’albums au compteur, des centaines de concerts dont 11 jours à l’Olympia, des dizaines de musiques de films, des centaines de publicité, du théâtre, des séries animées… Un artiste singulier qui a toujours su concilier exigence musicale, (im)pertinence des textes, sens aigu du spectacle-déconne et pratique à haute dose du politiquement déviant. Entouré d’un nouveau groupe, ce spectacle dédié à la Worcestershire Sauce sera un mélange aigre-doux de chansons nouvelles et d’incontournables de son répertoire. C’est ça ou « Vivement Dimanche » de toute façon…

— Ramon, vous aviez annoncé il y a 3 ans faire « vos derniers concerts », or vous revoilà. N’êtes-vous pas un fieffé menteur doublé d’un opportuniste ?
— C’est ce que dit ma mère. La vérité est que je n’avais pas l’intention de remonter sur scène mais je pense que c’est mon devoir de citoyen. Et d’homme. Je ne peux pas laisser la médiocrité régir le monde.
— Vous êtes sérieux là ?
— Bien sûr, est-ce que j’ai l’air de déconner ?
— En quoi ce spectacle sera-t-il différent du précédent ?
— Il sera différent parce qu’il ne sera pas le même : un effectif plus réduit avec une nouvelle équipe de musiciens triés sur le volet, des nouvelles chansons, des incontournables. Et des tweets.
— Comment ça ?
— Depuis 3 ans, je suis un adepte. Mes tweets cependant, à la différence de beaucoup, ne font pas dans l’auto-promotion, j’écris sur l’actualité uniquement : ce qui me fait réagir, me scandalise ou me séduit. Trouver à chaud, en 141 signes — j’ai en effet obtenu un passe-droit grâce à un ami bien introduit —, un commentaire pertinent et marrant, ou navrant c’est selon, est un challenge quotidien qui me ravit. Et mes followers également semble-t-il. J’en ai sélectionné quelques-uns, qui interviendront pendant le concert, en rapport avec les chansons. Un peu les « Brèves de comptoir » d’aujourd’hui si vous voulez. Allez, un petit :
« Si on met la tête au carré à Mgr Vingt-Trois, on obtient Mgr Cinq Cent Vingt-neuf. »
— J’ai pas compris.
— C’est normal, vous êtes journaliste… Un autre alors ? “Je dînais hier soir avec ce champion d’échecs. Il y avait cette nappe à carreaux. Il a mis 2h à me passer le sel.“
— Euh… pas compris non plus… Et pourquoi ce titre : « The Worcestersh, Worcests, Worcerstersh ? j’arrive même pas à le dire.
— Cette sauce aigre-douce résume parfaitement mon œuvre.
— En quoi ?
— En anglais.

Franck Amand (dms, perc)
Cyril Barbessol (pno, kbds)
Clarabelle (vx)
Stéphane Daireaux (el gtr)
Marc Périer (bss)
Ramon Pipin (gtr, vx)
Pierre Sangra (gtr, vln, mand)
Vincent Turquoiz (kbds, sax, clar)
Camille Saféris

Une soirée présentée par Silence!



PARTAGEZ


VINCENT DEDIENNE
Ricard S.A Live Session : CLICHÉ + ALOHA ORCHESTRA + MONTEROSSO