Lundi 11 févrierQUAI N°5

20h00
20,00€

QUAI N°5

Métamorphoses, le nouveau disque de quai n°5, bouscule les frontières : Avec ce deuxième album, les 5 compères de quai n°5 ont choisi de bousculer les frontières de la musique classique : ni pop, ni classique, ni jazz, ni salsa, ni fado, ni tango… Ce disque est tout à la fois !
Pourquoi ce nom de Quai n°5 ? « Nous partons de l’idée que si un train peut en cacher un autre, un compositeur peut aussi en cacher un autre, affirme Stéphane Logerot. Et nous sommes cinq musiciens à bord. »

Quai n°5 est constitué de cinq musiciens exceptionnels, autour du contrebassiste et compositeur Stéphane Logerot. Tous ont un parcours singulier à la croisée des scènes classique, jazz, pop et des musiques du monde : l’accordéoniste Jean-Luc Manca, le percussionniste François Desforges, le violoniste Jean-Marc Phillips-Varjabédian et le pianiste Romain Descharmes. Les compositions originales de Stéphane Logerot, détournent des thèmes classiques célèbres, vers d’autres styles musicaux. Ensemble le groupe s’est produit sur des scènes comme l’Européen, le Bataclan, l’Olympia…

12 escales musicales
Véritable tour du monde musical, Métamorphoses va de l’Argentine (L’élixir lacrymal, le barbier des anges) aux Balkans (Le destin de Joseph V.) en passant par le Brésil (Mort à Rio, Signe tribal), l’Amérique du Nord (Ce que cache mon tourment, La cannibale des animaux, Je ne reconnais plus personne quand je joue Mendelssohn, Pink trout, Wotan en emporte le vent) ou le Portugal (le petit Mozart) sans oublier certaines influences du jazz manouche (Le bal des frelons).

«Les compositeurs classiques se sont beaucoup servis de musiques populaires. Et nous, on repart du classique pour aller vers le populaire. La boucle est bouclée », affirme le violoniste Jean-Marc Phillips- Varjabédian. http://www.quain5.com/



PARTAGEZ


ANA MOURA
JASON LYTLE solo (GRANDADDY) + AARON ESPINOZA solo (EARLIMART)