Mercredi 14 févrierFAIR (LOVE) PARTY #11 : ELBI + DUSK TOTEM + KODÄMA

19h
PLACEMENT LIBRE ASSIS-DEBOUT
gratuit

INVITATION GRATUITE SUR RESERVATION

FAIR (LOVE) PARTY #11
De Philippe Katerine à Christine & the Queens, et de IAM à Fauve, le FAIR, premier dispositif de soutien au démarrage de carrière et de professionnalisation en musiques actuelles, a vu défiler, depuis 1989, la fine fleur de la scène hexagonale des musiques actuelles.

ELBI
La chanteuse et productrice ELBI dévoile un univers parallèle dans lequel on peut se réfugier et se perdre, permettant l’éclosion d’un monde primaire et universel, fait de strates et de textures mélangées. Un vrai désir de revenir à un aspect tribal et instinctif du processus musical, où l’improvisation et la danse tiennent une place prépondérante. Une véritable volonté de s’éloigner du numérique pour laisser parler les sens, donnant toute sa singularité au projet. Les vapeurs sonores intriguent, instinctives, téméraires. Puis soudain, l’envie irrémédiable de danser ensemble, insou-ciants. Véritablement cathartique.

DUSK TOTEM
L’aventure de DUSK TOTEM démarre en 2013, dans un bar à la Réunion, où ils partagent la scène lors d’une « jam ». Dans la foulée, Julien, multi-instrumentiste et vidéaste, envoie à Fanny une première composition, et le duo fonctionne immédiatement. C’est après quelques mois de studio qu’ils donnent naissance à une musique alliant Folktronica et pop décomplexée : une rencontre entre Feist, Arcade Fire et M83. S’en suit l’EP « Love », sorti fin 2016 sans promotion, et chaleureusement accueilli par les connaisseurs, pour la qualité de sa production, la fraicheur des prestations scéniques… La voix envoûtante de Fanny se fait douce ou puissante, en parfaite harmonie avec des mélodies aériennes. Lauréat du PAPA (dispositif de soutien du département 92) en 2016, le groupe fait partie des 10 finalistes du Prix Ricard Live Music 2017, parmi plus de 1200 groupes. Après quelques premières parties remarquées (Naive New Beaters, Francois and the Atlas Mountains, Rover…), le duo (ou trio avec batteur), incarne sur scène sa bienveillance dans un show à la fois sensuel et puissant, onirique et généreux. Premier album prévu à l’automne 2018.

KODÄMA
Kodäma est un duo formé fin 2016 composé de Kiala Ogawa (chanteuse/compositrice d’origine japonaise et congolaise) et de T-time (bassiste et compositeur). Le mot «kodama» signifie principalement «écho» en japonais mais à trait également aux esprits véhiculés par les arbres, par la forêt. Selon les légendes, les échos que l’on peut entendre dans les montagnes sont provoqués par ces esprits. L’univers musical de Kodäma est impregné par le milieu culturel de sa chanteuse et notamment des souvenirs de son enfance passée dans les campagnes japonaises. Kodäma est la rencontre de sons électroniques et acoustiques sublimé par la voix envoutante de Kiala, qui jongle entre langues anglaise et japonaise. De ce mélange émane spiritualité et musiques expérimentales avec un groove électro néo soul ou future jazz.

Une soirée présentée par le Café de la Danse et le FAIR.
Ouverture des portes à 19h. Début des concerts à 19h30. 



PARTAGEZ


LOU CASA «Chansons de Barbara» + MARIA DOLORES Y AMAPOLA QUARTET
POMME [ COMPLET! ]