Mardi 18 septembreCONCORDE + MASQUER

19h30
16€ / 18€

CONCORDE
Deux ans après la sortie de leur premier EP 79 et une série de concerts en charmante compagnie (de Fujiya & Miyagi à Julian Casablancas), Clément Froissart et les frères Zippel vont sans doute tourner la page la plus importante de leur histoire commune. Candy Clash était l’un des secrets les mieux gardés de la scène parisienne, comme un trésor que l’on s’échange sous le manteau, Concorde est programmé pour séduire au delà des frontières. L’arrivée d’un quatrième membre n’a surtout pas brisé l’alchimie fondatrice de l’ex-trio. Bien au contraire. L’esthétique pop, les vieux synthés et la MPC ont toujours leur place mais la section rythmique s’enrichit d’une jeune frappe, Louis Delorme, devenu en quelques dates, aussi indispensable que le sirop d’érable sur la tournée de pancakes dominicale. Le son résolument plus brut, a gagné en profondeur. Concorde s’inscrit avec classe dans une dynamique ambitieuse, sans fioritures, au service d’une modernité (super)sonique assumée. Avec Concorde, c’est tout le savoir-faire mélodique des frenchies qui s’acoquine avec Television, Talking Heads, The Feelies… New York n’a jamais été aussi proche ! Pour matérialiser ce nouveau départ et se caler sur le dérèglement climatique, rien de tel qu’un single à la tonalité estivale. Ce sifflotement insouciant, trépidant hymne pour boum de fin de colo, prélude aux timides premiers baisers volés sous une boule à facette scintillante. Un magnifique clip illustre ce hit entêtant, de la chambre d’enfant jusqu’à la piste de danse, embarqué dans une somptueuse Jetta dorée. Cerise sur le gateau, la production du titre est signée Blackjoy, la direction artistique et l’identité visuelle du groupe ont été confiées à Akroe. Candy Boy comme rampe de lancement idéale pour un premier album, assurément épique, en 2012. http://www.myspace.com/withconcorde / http://www.withconcorde.com

MASQUER
Le duo suédois Masquer reprend la new wave là où l’avait laissé The Cure en 1982 avec leur album Pornography. Une musique pop fiévreuse, mélancolique empreinte des tourments de l’adolescence. « Kicki a pour elle une voix déchirante qui vient dédramatiser le concours des reines de la pop scandinanve » Magic RPM / « Le premier album du duo suédois Masquer est somptueux, disons-le sans ambages  » Obsküre. « On est resté scotché… » Le Cargo. « Elégant et classe » Not For Tourists / « Retenez bien le nom de ce duo parce qu’ils n’ont pas fini de faire parler d’eux » Now Playing Mag. http://masquer.se/

 

AFTER SHOW
After-show (djset & rigoulades) @Le Motel Bar de 23h > 2H.
Entrée libre. 8 Passage Josset 75011 Paris – http://www.facebook.com/lemotel


PARTAGEZ


ELDORADO MUSIC FESTIVAL : GRAHAM COXON + APES & HORSES
ANTIPODES MUSIC PRESENTE JOKO