CLAP YOUR HANDS #8

Perle folk venue d’Angleterre, This is The Kit nous revient avec Moonshine Freeze, un 4ème album sur Rough Trade aux titres aussi efficaces que beaux. Mené par Kate Stables, le groupe livre des performances emplies de grâce où le temps semble se suspendre. Roddy Woomble ouvrira lui la soirée avec sa folk teintée de rock.

Propulsée en 2011 par son premier single, Thirteen Thirtyfive paru sur Bpitch Control, Dillon est souvent comparée pour sa voix et ses arrangements à Feist, Björk et Joanna Newsom. Sur son dernier opus, Kind, l’artiste continue à dévoiler avec sincérité et brio ses souffrances à travers des productions impeccables et touchantes. Tout jeune projet venu de Londres, MTMBO délivre des titres d’une délicatesse infinie qui mélangent musique électronique et soul, donnant à voir les recoins les plus intimes de son univers. Repéré par le média COLORS, MTMBO annonce pour 2018 la sortie de son tout premier EP !

Echappé de Balthazar, J. Bernardt prend son envol avec un 1er album solo acclamé par la critique. Mêlant influences soul, hip-hop et électro, Running Days est une bouffée d’air frais dont on ne se lasse pas ! Pi Ja Ma : une voix pleine, profonde, limpide. Une présence lumineuse. Ses inspirations ? Patti Smith, The Velvet Underground, Beach House, Broadcast, Cat Power. Son premier EP, Radio Girl, revendique ses influences pop 60′s, dont le single du même nom est une sucrerie pop malicieuse et faussement innocente.

Soirée placée sous les auspices de la new-wave avec deux chouchous nationaux ! D’un côté Yan Wagner, dont le dernier album, This Never Happened, nous a fait danser tout l’automne ; et de l’autre Tristesse Contemporaine, qui ne cesse de nous faire taper du pieds avec leur formule sans pitié : deux accords, un minimum d’instruments, un maximum de réverb.

Artiste britannique qui mêle soul synthétique et électro rêveuse, SOHN a livré deux albums impeccables qui l’ont placé sur la sphère des producteurs très courus, collaborant notamment avec Banks, Wild Beasts ou encore Lana del Rey. Coup de cœur de cette année, 1921 est un duo suédois d’une simplicité déconcertante : boucles de synthés et voix céleste, leur musique émeut comme rarement.

Clap !